Notre démarche

Les Jours de la Nuit

« Les Jours de la Nuit » est un programme d’accompagnement du grand public, des élus et des partenaires locaux à une transition lumineuse. C’est également le nom d’un événementiel qui en est la mise en œuvre directe. Ce dernier vise la sensibilisation des réunionnais à une sobriété lumineuse. Il permet à chacun de s’informer sur l’intérêt de préserver la Nuit et de se réapproprier ce moment essentiel. Et ce, durant toute l’année !

 

 

Le Parc national de La Réunion 

La création du parc national de La Réunion, en 2007, répond à la volonté de l’État et des collectivités, de préserver et de valoriser des espaces naturels remarquables en s’appuyant sur les patrimoines naturel, culturel et paysager, et en prenant en compte les dynamiques économiques locales.
Cette volonté est précisée dans une Charte de territoire à retrouver ici.

Cascade de Takamaka
Cascade de Takamaka © Lionel Ghighi - Parc national de La Réunion
Voie lactée surplombant le Piton de la Fournaise en éruption © Luc Perrot - Parc national de La Réunion

Aujourd’hui, le parc représente 193 143 hectares, soit plus de 76% de la superficie de l’île. Cet espace est divisé en 2 zones : – le cœur, qui bénéficie d’une protection renforcée et – l’aire ouverte à l’adhésion qui évolue en fonction de la participation des communes. À ce jour, 20 communes sur 24 ont adhéré à la Charte.

Le patrimoine naturel réunionnais se caractérise par un volcanisme encore actif, une grande variété de microclimats, de reliefs de sols, un endémisme très important et une large palette d’habitats naturels, des paysages minéraux ou végétaux. Cet ensemble unique au monde a permis l’inscription de l’intégralité du cœur du parc national, et 4 sites de grand intérêt, sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Le territoire du parc national est donc reconnu à l’échelle nationale et internationale.

L’île connaît une forte pression démographique qui se traduit par un besoin accru d’espace. L’enjeu pour le Parc national est de permettre les activités de loisirs et les besoins de développement, tout en assurant la préservation de son territoire.

Les agents du Parc national travaillent à la construction et la mise en œuvre des partenariats nécessaires à la connaissance, la préservation et la mise en valeur d’un ensemble unique d’habitats rares. Ils mettent également en place une stratégie permettant un développement durable des territoires ruraux de l’aire d’adhésion, en s’appuyant sur le tourisme, l’agriculture et en valorisant les aspects culturels des Hauts de La Réunion.

Les Jours de la Nuit 

L’excès de lumière artificielle conduit à la dérégulation des cycles naturels chez l’humain mais aussi au niveau de la biodiversité. Il est également la source de factures d’électricité élevées à la maison mais aussi dans l’espace public. Il perturbe l’observation du ciel étoilé et les recherches scientifiques. On parle dès lors de pollution lumineuse.

Mare Ö Martin de nuit
Mare à Martin de nuit © Luc Perrot - Parc national de La Réunion
21RandoSud
21RandoSud © Sébastien Conejero
0

Nuits

0

Partenaires engagés

Aujourd’hui, les différents acteurs de l’éclairage public à La Réunion cherchent à « mieux éclairer » en fonction des pratiques et des usages des citoyens. Éclairer au plus juste permettra de réduire la pollution lumineuse et ses effets.