4 décembre 2020

Éclairer tout en préservant la planète

« Construire un avenir énergétique neutre en CO2 conciliant préservation de la planète, bien-être et développement grâce à l’électricité et à des solutions et services innovants », c’est la raison d’être du groupe EDF.

Éclairer tout en préservant la planète
Éclairer tout en préservant la planète

Préserver la biodiversité, va de pair avec l’ambition climatique du groupe et constitue ainsi un des 6 engagements majeurs et prioritaires pris par EDF.
EDF est depuis plusieurs années un acteur reconnu à La Réunion dans les actions en faveur de l’efficacité énergétique. De nombreuses actions visant les éclairages ont pu être engagées tant auprès du grand public, avec la distribution et la promotion des ampoules LED, qu’auprès des entreprises et collectivités avec des actions sur des éclairages extérieurs performants permettant de réduire sensiblement les nuisances lumineuses et la consommation d’électricité.
A La Réunion, l’éclairage public représente un enjeu énergétique majeur pour les collectivités puisqu’il pèse en moyenne 40% à 50% de leur facture. Le parc d’éclairage public sur l’île est composé d’environ 90 000 points lumineux, avec un réseau relativement vétuste dans son ensemble pouvant engendrer des nuisances lumineuses.

Le niveau de performance exigé par EDF en matière d’éclairage public est élevé et se traduit par un niveau d’efficacité lumineuse supérieur à celui exigé par la réglementation. Cela signifie que pour un niveau d’éclairement donné, la consommation électrique sera moindre.
Au-delà de l’efficacité du luminaire, EDF veille aussi à la sobriété lumineuse. En effet, la rénovation de points lumineux peut conduire à un biais : s’équiper davantage en nombre de luminaires performants tout en gardant le même niveau de consommation qu’avant ! C’est pour cela, que la puissance installée est contrôlée dans les projets accompagnés, pour s’assurer d’une baisse d’au moins 35% de la puissance.
Par ailleurs, EDF exige également la mise en place de système de variation de puissance et d’horloges astronomiques. Ces solutions sont vertueuses tant sur l’aspect énergétique que sur la sobriété lumineuse. En effet, elles permettent ainsi de pouvoir abaisser (en partie ou totalement) l’intensité lumineuse au cœur de la nuit et donc de réduire l’impact sur la faune en gérant finement l’allumage au cours des différentes périodes de l’année, par exemple, pendant les périodes d’envol des jeunes pétrels de Barau pour éviter leur désorientation et les échouages.

Un paramètre important entre jeu : le taux de lumière diffusé au-dessus de l’horizontal. Limiter au maximum ce taux contribue à limiter la pollution lumineuse. Ainsi, EDF exige un taux inférieur à 1% par comparaison à des taux de plus de 50% que l’on peut retrouver sur des luminaires type boule comme sur la photo ci-dessous. En 2020, EDF va encore plus loin en exigeant un taux à 0% pour les réserves naturelles.

Limiter la pollution lumineuse
Limiter la pollution lumineuse

Un autre paramètre important en matière d’éclairage est la température de couleur. Plus la température est élevée plus la lumière est dite blanche et perturbe les cycles des humains, des animaux et de la flore. EDF à La Réunion préconise ainsi des éclairages avec une température de couleur la plus basse possible (2200 Kelvin à 2400 K) pour les zones situées au cœur des parcs nationaux tout en gardant une efficacité lumineuse satisfaisante.
En exemple ci-dessous une comparaison avant/après suite à un projet de rénovation d’éclairage public.

État existant et solution proposée
État existant et solution proposée

L’accompagnement financier d’EDF permet de couvrir de 20 à 60% du coût du luminaire (coût du luminaire variable selon ses caractéristiques techniques).
EDF travaille régulièrement avec les acteurs du territoire comme le Parc national de La Réunion et contribue à des événements en faveur de la biodiversité comme « Les Jours de la Nuit » ou les ateliers sur la transition lumineuse. Un travail avec la SEOR (Société d’Etudes Ornithologiques Réunion) a également été initié en 2019 et sera poursuivi en 2020 pour mettre en place un nouveau label « Pétrel » permettant de valoriser les éclairages les plus vertueux pour la protection des oiseaux.

Au même titre que les aides qu’EDF peut accorder sur l’éclairage public, EDF subventionne également des actions à destination des particuliers. Elles permettent de réduire les factures d’électricité : mise en place d’isolation, de chauffe-eau solaires ou encore de brasseurs d’air. L’ensemble des offres disponibles pour la mise en œuvre de ces actions est disponible sur le site : https://reunion.edf.fr.

La newsletter

Soyez informés des évènements à venir en vous abonnant à la newsletter des Jours de la Nuit.